Lutte contre Varroa

Lutte contre Varroa

30 août 2020 0 Par Philippe

La lutte contre le parasite Varroa est une des étapes clefs pour préparer les colonies à l’hivernage. Le traitement flash au sirop de sucre acidifié par l’acide oxalique est une méthode de choix : très efficace en absence de couvain, sans résidu dans les cires ou le miel et (pour l’instant) sans résistance.

Certes, cette méthode est plus technique que la méthode utilisant des lanières imprégnées d’acaricide de synthèse mais on ne peut à la fois demander aux agriculteurs des efforts pour réduire les pesticidides dans leurs champs et en placer volontairement dans nos ruches quand une alternative existe.

La méthode, comme pour l’utilisation des lanières, nécessite 2 visites (pour encager la reine et pour la libérer et traiter). Les opérations sont par contre plus longues que l’insert ou le retrait de lanières (attaper la reine, intégrer la cage à un cadre, libérer la reine,etc.).

Il est aussi nécessaire d’avoir une idée de l’infestation : à l’issue des 25 jours d’encagement,tous les varroas seront phorétiques et la colonie doit pouvoir supporter cette pression.

Il est aussi bon d’avoir des reines en réserve car il arrive que les reines ne supportent pas cette période ou la libération (les abeilles tuant la reine qui n’a pu entretenir un volume de couvain pendant ces semaines). C’est pourquoi grouper cette opération avec le remplacement des reines peut être judicieux.

Libération des reines

Après 25 jours sans ponte, le couvain a disparu et la reine peut être libérée et le traitement effectué.

Dans la cage de la reine, on peut voir des œufs (allongés comme des grains de riz) et des larves. Mais la cage est ainsi faite qu’ils ne pourront pas arriver à maturité et servir de refuge aux varroas.